Taux d’imposition foncière stable depuis sept ans

Simon
Simon Richard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L’Île-Cadieux

Il y a un peu plus d’un mois, le site internet cyberpresse.ca publiait une carte interactive présentant les variations de taxes des municipalités québécoises. Cette carte indiquait une hausse de 64,2 % de l’avis d’imposition à L’Île-Cadieux. Le maire de la municipalité, Marc-André Léger, comprend mal ce résultat, car les taxes y sont stables depuis sept ans.

Marc-André Léger a rencontré les Hebdos du Suroît afin de faire le point sur le budget municipal. Cette petite ville de 135 habitants a connu une augmentation des taxes de 1,06 % depuis 2007. Un important écart avec le 64,2 % de variation indiqué sur la carte interactive. « Depuis 2007, il n’y a pas eu d’augmentation des taxes à L’Île-Cadieux », a souligné le maire.

Marc-André Léger s’explique mal la différence entre les données municipales et celles de cyberpresse.ca. Il soupçonne cependant que le rôle d’évaluation a biaisé le calcul. Ce dernier a pratiquement doublé de 2010 à 2011. L’avis d’imposition est tout de même demeuré stable. Le conseil municipal s’est efforcé de maintenir la taxation en diminuant de moitié l’impôt sur l’évaluation foncière. Une fois toutes les charges comptabilisées, le Cadilois payera en moyenne 0,235 $ par tranche d’évaluation de 100 $ en 2012.

« Depuis 2007, il n’y a pas eu d’augmentation des taxes à L’Île-Cadieux » – Marc-André Léger, maire de L’Île-Cadieux

Le maire croit aussi que la méthodologie de cette recherche a omis certaines caractéristiques régionales. Comme 97 % des résidents possèdent des terrains supplémentaires en zone inondable, le taux d’imposition de ces terrains connaît certaines particularités, que la carte interactive a ignoré.

Le budget de 2012 totalise 289 983 $, comparativement à 290 063 $ pour l’année précédente. Le taux d’imposition foncière demeure stable pour cette municipalité de 70 ménages. Les bris d’aqueduc et les droits de mutation immobilière demeurent les principales causes de la variation des budgets.

Lieux géographiques: Hebdos du Suroît, L’Île-Cadieux

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires