Une intersection dangereuse

Simon
Simon Richard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Vaudreuil-Dorion

Depuis plusieurs mois, des citoyens de Vaudreuil-Dorion réclament un arrêt à l’intersection de la rue Henry-Ford et de l’avenue Marier. L’accident survenu le 19 septembre 2011 démontre l’urgence d’agir dans ce secteur.

De nombreux Vaudreuillois réclament un arrêt obligatoire à l’intersection de la rue Henry-Ford et de l’avenue Marier. Cette intersection est dangereuse, car les automobilistes qui empruntent la rue Henry-Ford roulent à vive allure. (Photo : Simon Richard)

Près de quatre mois après l’incident, le jeune Maxime prend du mieux, mais il n’est plus le même. Ce jeune de 18 ans se rendait au travail dans un commerce du boulevard de la Gare. Un peu avant 9 h, il circulait sur la rue Henry-Ford en direction du boulevard de la Cité-des-Jeunes. Une bétonnière circulant en sens inverse a happé son scooter alors qu’elle tournait sur la rue Marier. Le chauffeur de la bétonnière n’a jamais vu le jeune conducteur, car le soleil éblouissant diminuait sa visibilité. Il l’a happé à une vitesse de 30 km/h. Maxime roulait à une vitesse de 50 à 60 km/h.

Projeté sur une douzaine de pieds, le jeune homme a subi un traumatisme craniocérébral. Il s’est également fracturé le bassin et tous les os du visage.

Sa mère, Yolande, s’inquiétait qu’il emprunte cette route, à cause de la circulation rapide. À plusieurs reprises, elle l’a prié d’être très prudent. « Avec un signe d’arrêt, le conducteur de la bétonnière aurait arrêté et par le fait même aperçu Maxime », soutient-elle.

La mère est passée près de se faire happer par des voitures alors qu’elle prenait des photos des lieux de l’accident. Les policiers qui se sont rendus sur place au moment de l’accident ont reconnu la dangerosité de l’intersection et la nécessité d’y implanter un arrêt.

Maxime récupère tranquillement de cet accident, mais en garde des séquelles. À l’hôpital, on le considère comme un miraculé, car les chances de survivre à un impact aussi violent sont très minces. Maxime a véritablement frôlé la mort. « Depuis l’accident, son sourire n’est plus le même, et il ne rit plus de la même façon », confie sa mère.

Selon elle, la Ville devrait installer un panneau d’arrêt le plus rapidement possible.

Comité de circulation

Le comité de circulation de la Ville de Vaudreuil-Dorion étudie actuellement la nécessité d’installer un panneau d’arrêt dans ce secteur. La Ville devrait rendre une décision le 23 janvier. La signalisation pourrait être modifiée dès le mois de février.

Organisations: Ville de Vaudreuil-Dorion

Lieux géographiques: Boulevard de la Gare, Rue Henry-Ford, Boulevard de la Cité-des-Jeunes Rue Marier

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires