Une dernière messe

Myriam
Myriam Delisle
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Chapelle Sainte-Anne de Dalhousie

Le dimanche 22 juillet, de nombreux citoyens se sont rassemblés en la chapelle de Dalhousie afin d’y célébrer une dernière messe.

À l’occasion de la fête de sainte Anne, les résidents de la paroisse Notre-Dame-des-Champs et des environs ont rendu hommage à ce bâtiment religieux. La cérémonie fut parsemée de chants, de lectures et de paroles en l’honneur de la chapelle.

Peu utilisé, le bâtiment ferme ses portes avec l’accord des autorités du diocèse de Valleyfield.

Un brin d’histoire

Construite en 1926 sur le terrain acquis par Joseph Gauthier, la chapelle a tenu sa première messe le 25 décembre de la même année, célébrée par le curé Napoléon Aumais. À l’époque, les célébrations se déroulaient souvent dans les deux langues afin d’accommoder les résidents anglophones.

À la demande du sénateur Lawrence Wilson, la décoration des vitraux fut effectuée par le peintre italien Guido Nincheri, spécialiste de l’art sacré. Du chœur à l’arrière, on y voit notamment saint Jean-Baptiste et saint Joseph, le cœur de Jésus, la coupe du Salut, la Vierge Marie et sainte Anne, sainte Jeanne D’Arc et saint Télesphore ainsi que sainte Madeleine et sainte Thérèse de l’enfant Jésus.

Les paroissiens doivent le chemin de croix érigé en 1927 à la générosité de donateurs dont les noms apparaissent au bas de chacune des stations. Cette année-là, la chapelle fut bénite par monseigneur J.-Alfred Langlois.

Le clocher compte une cloche baptisée sainte Thérèse de l’enfant Jésus, un souvenir d’Avila Daoust, créateur de Sainte-Anne de Dalhousie.

Après 86 ans d’histoire, la chapelle s’apprête à changer de vocation : elle est en vente. (M.D.)

Lieux géographiques: Paroisse Notre-Dame-des-Champs, Diocèse de Valleyfield

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires