Un enfant ça n’a pas de prix… VRAIMENT?

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Savez-vous qu’avoir un enfant vous coûtera plus ou moins 180, 000 $, de sa naissance à sa majorité? Cela représente 10, 000$ par année, pendant dix-huit ans.

Ce chiffre est une moyenne, car le vrai coût d’un enfant varie selon le revenu des parents. Plus le salaire est élevé, plus on dépense pour son enfant. Les répercussions financières de la venue d’un enfant dépendent donc de plusieurs facteurs, dont le revenu des parents, leur mode de vie, leurs valeurs, etc. Budgétez  20 % de votre revenu familial pour satisfaire les besoins de la prunelle de vos yeux.  Évidemment, au début de la vie, les dépenses annuelles seront plus élevées : couches, vêtements et nourriture pour bébé. Par la suite, vous connaîtrez une courte trêve, mais le tout remontera de plus belle à l’adolescence : vêtements griffés, transport et loisirs coûteux…

Mais où exactement va le plus gros du budget?  Le congé de maternité et le congé parental sont sans contredit ce qui coûte le plus cher aux nouveaux parents. Viennent ensuite les frais de garde. Les articles de bébés (sièges d’auto, petit pot, baignoire, etc.) se trouvent en troisième position avec les vêtements de bébé. S’il y a des économies à effectuer, c’est bien là, puisque tous ces objets durent de un à deux ans. Après, ils deviennent inutiles. Les familles qui s’en sortent le mieux sont celles qui tirent profit de leurs réseaux familiaux ou amicaux pour se procurer ce type d’articles d’occasion. Sinon, les ventes-débarras regorgent d’articles de bébé.

D’autre part, les couches jetables coûtent environ 800 $ par année, alors que les couches de coton réutilisables peuvent coûter de 300 $ à 450 $ par année. Cette belle économie fera plaisir autant au porte-monnaie qu’à l’environnement!

Heureusement, un deuxième enfant ne grignotera pas autant votre budget.  Beaucoup de frais peuvent être évités parce que les articles coûteux (vêtements, lit de bébé, etc.) auront été achetés pour l’aîné. Cela dit, lorsqu’une famille compte trois enfants, les dépenses se présentent différemment. Il faudra peut-être songer à acquérir une voiture plus grande ou une maison plus vaste afin d’accueillir tout ce petit monde!

Petit conseil avant que la cigogne ne passe : renseignez-vous, parlez à votre entourage, préparez-vous et essayez de dépenser de façon judicieuse, sans tomber dans le piège de la surconsommation.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires