Les Coteaux

Isabelle Lord
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les Coteaux, une municipalité au riche passé, dynamique et accueillante, compte plus de 100 ans d'histoire.

Les Coteaux ont vu le jour le 18 mai 1994, à la suite de la fusion des ex-municipalités de Coteau-Station et Coteau-Landing. Pour nommer cette municipalité, on entend encore souvent Coteau-Landing et Coteau-Station : un signe d'appartenance à chacune des ex-municipalités toujours gravé dans les cœurs.

Secteurs du lac et de la gare

La situation géographique des Coteaux comprend deux secteurs, soit celui du lac (Coteau-Landing) et celui de la gare (Coteau-Station). Le secteur du lac, sous le Régime français, était connu sous le nom d'Anse-aux-Batteaux. Dans le secteur de la gare, la fondation de la municipalité de la Station-du-Coteau a eu lieu en 1887. Le changement de nom pour Coteau-Station s’est fait en 1985. Par ailleurs, le chemin de fer a longtemps été pour la population de Coteau-Station une source de revenus permettant de se procurer le pain quotidien. Luc-Hyacinthe Masson, premier maire francophone de Coteau-Landing et député de Soulanges à la Chambre des Canadas-Unis (1854-1857), a été l’un des patrons du chemin de fer de l’époque, qui reliait Ottawa et Coteau-du-Lac Champlain. Il a laissé dans le village le premier chemin de fer, le Canadian Atlantic Railway.

Des sites patrimoniaux

Les Coteaux ont été témoins du progrès des transports maritime et ferroviaire. Ainsi, le Grand Quai et l'élévateur à grain, aujourd’hui démoli, sur les bords du lac Saint-François, ont vu se dérouler une activité maritime importante. Le Grand Quai, propriété du gouvernement fédéral, a été presque voué à la démolition. Grâce au travail acharné d’Irenée Ladouceur et de la population de Coteau-Landing, il a été réparé et sauvegardé. Devenu propriété de la Municipalité, il a été gardé en parfait état. De plus, le phare à l'entrée du canal de Soulanges rappelle aussi l'activité maritime de l'époque.

Dans le secteur nord de la municipalité, l'édifice La gare de Coteau est sans contredit le site patrimonial à connaître et à conserver. Soulignons que la bâtisse est toujours érigée sur son site original.

Enfin, l'église de la municipalité, portant fièrement ses 115 ans, trône au centre du village et attend impatiemment des fidèles en ses murs. Assurément, Les Coteaux constituent un milieu où il fait bon vivre. Comme le dit la devise de la municipalité : « Au carrefour de l'avenir et va toujours plus loin... » Voilà une municipalité qui a le regard tourné vers l'avenir avec confiance.

Organisations: Chambre des Canadas-Unis, Canadian Atlantic Railway

Lieux géographiques: Municipalité de la Station-du-Coteau, Ottawa, Saint-François Canal de Soulanges Coteau

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires